lundi 19 juin 2017

KOCHKA : LES ANIMAUX DE L' ARCHE



Les illustrations naïves et colorées sont de Sandrine Kao


C'est la guerre "Tacatacatacata", tout le monde doit se mettre à l'abri dans une cave, la peur au ventre est au rendez vous. Alors, une institutrice met tout le monde à contribution pour dessiner sur les murs et ainsi mettre à l'abri tous les animaux de la création...l'idée de reconstituer l'arche de Noé. Il faut donner de l'espoir aux enfants. Mettre de la lumière dans cet univers assourdissant des bombes et des balles, de laideur et de froid.

Une très belle lecture attachante, un véritable coup de coeur ! Un roman plein d'humanité.

L'idée de l'Arche qui symbolise la liberté est une excellente idée, elle  s'oppose à la réalité de la guerre. L'écriture de ce roman est agréable et magnifique. 

dimanche 18 juin 2017

GWENAEE BARUSSAUD : 1791 UNE PRINCESSE EN FUITE




C'est un excellent roman jeunesse historique,cette histoire m'a rappelé le très beau film d'Ettore Scola: la Nuit de Varenne. 
Le 20 juin 1791 : Marie-Thérèse, la fille aînée de Louis XVI, roi de France, reçoit de sa mère Marie-Antoinette la consigne de quitter sa chambre le soir même pour rejoindre son frère et sa gouvernante… C’est le début de la fuite effrénée au cours de laquelle Marie-Thérèse et sa famille voyageront incognito  Marie-Thérèse se rappelle son enfance fastueuse à Versailles.
Le voyage est long, rien ne s’y passe comme prévu, et l’on se prend à espérer comme l’héroïne un enchaînement moins tragique.

L'originalité de ce roman est de nous faire un portrait de Marie Thérèse personnage méconnu de l'histoire. De jeunes enfants qui lisent ce roman peuvent facilement s'identifier aux enfants du roi Louis XVI. Un excellent roman historique jeunesse ! 

samedi 17 juin 2017

ESME KERR : Les mystères du pensionnat Tome 1


Traduit par Charlotte Grossetête

Edie Wilson est une jeune orpheline, elle rêve d'échapper à la cruauté de ses trois cousins. Alors que son oncle Charles lui propose de l'envoyer au pensionnat de Knight's Haddon, Edie se croit sauvée ! 
Mais Edie ne sera pas une pensionnaire comme les autres  sa mission sera de garder un œil vigilant sur Anastasia, la fille d'un riche prince russe .
Un premier tome très sympathique, entre enquête et amitié, la lecture est haletante, je n'ai pas lâché le roman un seul instant ! Edie Wilson est une héroïne intelligente, touchante contrairement à   l'oncle Charles, il  n'est pas tendre avec elle, il est menaçant. Une belle  amitié va naître entre  Anastasia et Edie.  L'ambiance  est prenante et elle est  ponctuée d'un secret de famille. Une série qui promet de faire des adeptes auprès des jeunes lecteurs. 
Une  lecture dès 12 ans

lundi 29 mai 2017

Régis DUFOUR et PHILIPPE GODARD : Papa cherche du travail et moi aussi

« Aujourd'hui, papa a perdu son boulot. »

Quand Jade apprend que son père a perdu son travail. Un monde se dérobe sous ses pied. Elle a du mal a être  au chômage et les répercussions que cela va avoir sur sa famille. La jeune fille se pose de nombreuses questions, elle veut absolument par tous les moyens aider son père. 

Un roman jeunesse au ton très moderne qui parle de problèmes qui préoccupent de jeunes adolescents. Ce roman est un peu trop court à mon gout. Quoiqu'il en soit c'est un excellent petit roman jeunesse pour des enfants de 11/12 ans pour comprendre le monde qu'ils les entourent. 

samedi 27 mai 2017

SANDRINE ANDREWS : Le poisson rouge de Matisse

illustration de Julia Chausson 

Matisse est mon peintre préféré. 
"Souvent, on dispose mon bocal sur un meuble, et puis j'apparais dans le tableau. Prendre la pose, être comme un vase inerte sur la table, faire le beau sans bouger, c'est difficile ! Je n'arrive jamais à tenir en place : je glisse, je m'amuse entre les rayons de lumière qui s'invitent dans ma maison transparente."
Le poisson rouge de Matisse se nomme Bonnard (un autre grand peintre que j'aime beaucoup). Il  passe ses journées à observer son maître. C'est sous l'oeil de ce poisson rouge que l'on rentre dans la vie de Matisse et ses oeuvres. 
C'est un très joli album au grand format est merveilleux pour découvrir l'univers d'un des plus grands artistes du XXe siècle.  

jeudi 25 mai 2017

JO COTTERILL : La bibliothèque des citrons


Traduction Charlotte Grossetête


Calypso a dix ans et elle  n'a pas d'ami et trouve refuge dans les livres de sa bibliothèque, qu'elle dévore.
Puis, elle va se faire une amie, elle se nomme  Mae. Cette amitié tombe  bien, car Calypso vit seul avec son père. Le père de Calypso,  depuis cinq ans, vit enfermé dans son travail  à l'écriture d'une histoire encyclopédique du citron.

La première partie du roman est agréable, les pages se tournent rapidement, il est question de l'amour des livres et de l'écriture. Puis le roman prend un tournant plus sombre. Calypso n'en revient pas que les livres appartenant à sa mère disparue ne se trouvent plus dans la bibliothèque, à la place sont mis curieusement  des citrons. Le père devient dépressif car il a mit toute son énergie dans l'écriture de son livre qui a été refusé par plusieurs maisons d'édition.  Et à partir de ce moment là j'ai été moins enthousiaste concernant le roman. Le charme du début a disparu. 
J'en ai déduit que Jo Cotterill doit être une grande lectrice de romans victoriens. Et, c'est la raison pour laquelle ce roman qui se déroule de nos jours  n'est pas très moderne. Des longueurs aussi, en un mot je n'ai pas été totalement sous le charme. 

mercredi 24 mai 2017

BAUM-DEDIEU : D 'entre les ogres

Un bébé est abandonné, dans un panier, au cœur de la forêt... Elle est recueillit par une famille d'ogre. Elle se nomme Blanche. Elle va devenir le centre de leur vie, leur unique préoccupation. L'univers de cet album fait penser à celui des contes et de leur cruauté : ex voir Barbe Bleu. 

Les illustrations sont audacieuses,  pour moi dérangeantes, voir agressives. En même temps c'est bien de déstabiliser un jeune lecteur, cela permet de s'interroger, de faire face à ses peurs. Quoiqu'il en soit ce n'est pas un album qui laisse indifférent, d'autre part l'autre point de vue positif de cet album c'est qu'il ne donne pas une image lisse du monde, cela change. En un mot c'est un album percutant !

lundi 22 mai 2017

Hélène Romano : L' Arbre et l'ombre de la lune

 d'Adolie Day

Un album touchant, et tout en finesse évoque le suicide d'un parent. C'est une épreuve pour l'enfant qui se trouve démuni ! Il peut ressentir de la colère de l'incompréhension, de la culpabilité. L'enfant se trouve emparé d'un grand vide et il se sent perdu. Il a besoin de parler, de mettre des mots sur cette perte. L'auteur Hélène Romano, psychologue, spécialiste du trauma de l'enfant a trouver les mots juste pour parler avec les enfants de la douleur qu'ils ressentent face à cette épreuve douloureuse. Elle l'aide à surmonter l'épreuve Un très bel album qui aborde un sujet délicat. 

dimanche 21 mai 2017

Irène COHEN-JANCA : Les arbres pleurent aussi

Illustration tout en douceur sont de Maurizio A.-C Quarello

« Moi, le marronnier dans le jardin de la maison, 263 Canal de l'Empereur, j'ai donné à une jeune fille de 13 ans, captive comme un oiseau en cage, un peu d'espoir et de beauté. À elle, qui, dans sa cachette, rêvait de sentir sur son visage l'air glacé, la chaleur du soleil et la morsure du vent, j'ai donné par mes métamorphoses le spectacle des saisons. »

Un album très touchant, émouvant un arbre raconte évoque la mémoire d'Anne Franck.  Magnifique !

jeudi 18 mai 2017

LEO LIONNI : Petit-Bleu et Petit Jaune


Un très grand classique un album novateur à sa parution. Un album qui a su surprendre 

Un rond bleu apparaît sur la première page. C'est Petit-Bleu. Il a beaucoup d'amis (un rond rouge, un orange, un marron...), mais celui qu'il préfère, c'est Petit-Jaune... Entièrement illustrée de collages avec des ronds et des formes de couleurs, cette belle histoire d'amitié.  Elle offre bien sûr une occasion d'apprendre les couleurs aux enfants.

Dès deux ans