dimanche 30 octobre 2016

NIE JUN : Les contes de la ruelle

Coup cœur !!

Traduit du chinois par Nicolas Grivel, Qingyuan Zhao

 Dans la ruelle , une petite fille prénommée Yu’er (sensible, adorable comme tout ) vit avec son grand-père, Doubao. Ils sont très liés tous les deux, Yu'er est handicapée. Mais ce handicap ne la gêne pas, c'est une petite fille débrouillarde et plein de vie. C'est aussi, le quotidien simple de cette ruelle du vieux Pékin que nous conte Nie Jun.

Une petite douceur, c'est une lecture délicieuse très poétique!
C'est quatre nouvelles empreintes de poésie, un peu de nostalgie. Le  dessin de Nie Jun de charme et de sensibilité asiatique. C'est un très bel univers qui s'offre à nous, sous nos yeux. Excellent !

ARNOLD LOBEL : ISABELLE et PORCULUS


Traduit par Adolphe Chagot


Isabelle est une jument. Elle travaille dans une ferme et appartient à un fermier. Ce qui semble tout à fait normal. Seulement voilà, Isabelle se trouve terne et sale, elle aimerait porter un joli chapeau, des souliers vernis et une robe blanche. Elle serait alors aussi élégante qu'une dame du monde. Mais que ferait une jument dans un salon ?


L'on retrouve l'univers poétique cher à Arnold Lobel !






Une première lecture dans la même veine que Porculus. 
Porculus est un cochon tout rond animé par une passion essentielle, s'asseoir et s'enfoncer dans la bonne boue si douce ! Il vit en parfaite harmonie avec un couple de fermiers. Jusqu'au jour où la folie ménagère de sa maîtresse le débarrasse de sa boue, l'obligeant à en trouver une autre ailleurs.


(BCD : La Fontaine)



Ces deux petits albums sont un délice signé Arnold Lobel !

jeudi 27 octobre 2016

KATY COUPRIE : DICTIONNAIRE DU CORPS

 Le 11 octobre à Institut du Monde Arabe, à  la présentation du "Salon du Livre de la Presse de Jeunesse à Montrueil"   à la presse et aux éditeurs. Je me trouve pas loin de  Thierry Magnier racontant ses déboires à Christian Bruel avec cet ouvrage qui soit disant dérange. 
 Dans le  livre Hebdo (11.10.2016) : Thierry Magnier proteste contre la censure de la DASCO (Direction des affaires scolaires de la ville de Paris) qui veut à tout prix retirer cet ouvrage des bibliothèques scolaire, des espaces publics.  Car cet ouvrage peut choquer de jeunes enfants et leurs parents. 
"Ce genre de réaction est extrêmement dangereux car il permet d'écarter un livre qui fait peur ou qui dérange, ce qui remet en cause toute la création de l’édition pour la jeunesse"a déclaré à Livres Hebdo Thierry Magnier, qui s'inquiète d’une réaction en chaîne, et d’un retrait du livre de toutes les classes et de toutes les bibliothèques.  C'est à la fois hallucinant comment décision, en réfléchissant bien pas tellement nous vivons dans un monde actuellement où la littérature jeunesse ne doit pas être audacieuse mais lisse, consensuelle, ne doit pas  déranger. 
Et justement, Thierry Magnier évoque, dans le dossier de presse (SLPJ)"une régression dommageable : on publiait avant des livres qu’on n’ose plus aujourd’hui, parce que ce n’est pas politiquement correct, et c’est dû aux lecteurs et à l’environnement, pas à l’éditeur lui-même"."C’est à partir des années 2000 que le politiquement correct a commencé à s’imposer. Quelque chose avec le changement de siècle, peut-être ? Oui, avant on parlait de sexe et de la mort aux enfants, mais progressivement les choses ont changé. Bientôt, on mettra uniquement des Disney et des Martine dans les mains des enfants ? Moi, je refuse de faire un Martine. Ou alors, ce sera Martine prépare sa ménopause... Je le ferai peut-être avant ma mort."

    Le Dictionnaire fou du corps, de Katy Couprie, paru en novembre 2012, est une exploration sans limite du corps humain, de l’abdomen aux zygomatiques, une encyclopédie décalée et inattendue, il surprend. C'est un ouvrage pleine d'invention que cela soit du côté du graphisme, dans le choix de la typographie que dans le texte. Ce dictionnaire est très agréable à regarder et à lire. C'est un dictionnaire que l'on consulte qui nous questionne. 

 Livres a reçut par ailleurs de nombreux prix. Il a été  salué par la presse et récompensé par la Pépite du livre OVNI 2012 décernée par le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, et par un Bologna Ragazzi 2013 dans la catégorie non-fiction, remis par la Foire internationale du livre de Bologne.

C'est un très bel ouvrage plaisant pour les yeux, à feuilleter, et il y a rien de choquant ! Je trouve cette histoire de censure étrange, kafkaïenne  à ne rien comprendre !!!


dimanche 23 octobre 2016

TOMI UNGERER : Pas de baiser pour Maman

Là ce n'est pas un album mais une première lecture collection Mouche. Le dessin est en Noir et Blanc il est d'une grande finesse.
C'est l'histoire de Jo une sacrée fripouille ce chat qui ressemble un peu à son auteur enfant
Il démonte les objet et en particulier un réveil au début du livre (son père fut horloger).
Sa maman est très maternelle avec son petit Jo, elle couve son petit garçon adoré. "La mère reprend : "Il est temps de se lever, mon petit chou au miel."
Il n'en fait qu'à sa tête il se lave pas s'habille en quatrième vitesse. Il n'aime pas trop que sa mère le couve, s'adresse à lui comme un bébé, un sacré bonhomme ce Jo."Ne me chéris pas tant, Maman", l'interrompt Jo, "ça me coupe l'appétit ! Je ne suis pas non plus ton petit chou au miel ."

Heureusement que le Papa est là pour l'autorité, à l'école Jo se comporte aussi comme une fripouille, il est le meneur mais heureusement c'est un bon élève. Mais il aime la bagarre évidement, il va se retrouver à l'infirmerie avec un gros pansement à l'oreille. Bien sûr madame Chattemite sa mère sera sous le choc quand elle verra l'état de son pauvre petit. Mais, Jo est tout de même un bon garçon il a de la tendresse pour sa maman ! A travers ce petit livre épatant, Tomi Ungerer nous montre un petit garçon qui veut grandir, devenir un homme s'affirmer, avoir sa propre identité, son propre tempérament son indépendance. Il existe une excellente version audio de ce petit roman jeunesse de Tomi Ungerer. 

Pas de baiser pour maman ressort dans une nouvelle traduction de Florence Seyvos et Adolphe Chagot

samedi 22 octobre 2016

Emporte-moi, Lissa Ivanovna - Comptines et berceuses de babouchka - Anna et le nouveau monde

La musique russe :
Emporte-moi, Lissa Ivanovna

Histoire de Claude Helft
Lissa Ivanovna est invité au mariage du fils de l'Ours. Mais que va t-elle apporter comme cadeau. Ses sœurs : les matriochkas , les trois chevaux, le samovar, babouchka, la taïga .... Arrive Sniegourouchka qui elle s'est que Lissa Ivanovna peut apporter au mariage. Et tout ce termine merveilleusement bien et le mariage est une fête resplendissante. C'est une très jolie première découverte de la musique du monde à l'intention des enfants.
Un très joli voyage en Russie !!! On ferme les yeux et nous y sommes .
Très joliment illustré par Aurélia Fronty raconté par Nathalie Nerval et musicalement Bielka.
Le petit dossier pédagogique qui explique les instruments est très bien fait.


Comptines et berceuses



de babouchka

vingt-neuf comptines slaves chez Didier jeunesse très joli livre-Cd.

Réalisation musicale de Jean Christophe Hoarau - illustration très colorées, naïves sont de Sacha Poliakova souligne à merveille cette couleur russe.
Voir ici un avis très éclairé sur ce très joli livre Cd. En écoutant ces comptines nous explorons l'âme slave.
Chaque morceaux sont berceuses, comptines, rondes, jeux de doigts et de rythmes ... le monde de l'enfance, il vient de Biélorussie, Pologne, de Russie, Slovaquie, d'Ukraines. Ces morceaux évoquent une histoire, elles sont remplis de nostalgie en un mot elle parle de l'âme Slave.

Anna et le nouveau monde


Histoire est de Béatrice Fontanel - Illustration d'Amélie Jackowski
qui me fait penser à des petits tableaux naïfs.

Tout d'abord, on ferme les yeux et nous voilà parti dans un autre univers grâce à l'accordéon son de nostalgie.
Anna a treize ans, elle quitte la Hongrie pour l'Amérique. Elle part en bateau, elle entend une musique. Nombreux sont les nationalités diverses sur le bateau. Anna rencontre l'accordéoniste russe, Kirill qui grâce à son instrument met de la chaleur durant le temps du voyage. Anna est tombe amoureuse de cet instrument aux sons si chaleureux et réconfortant.
J'aime beaucoup ce conte remplit de poésie au son de l'accordéon. Livre CD Actes Sud Junior partenariat avec la Cité de la Musique.
C'est plein d'espoir c'est magnifique. Après le conte, il y a un petit dossier (cahier documentaire) pour tout savoir concernant l'accordéon et illustré toujours par Amélie Jackowski

CHRISTIAN OSTER : Les trop petits cochons


Les illustration de Frédéric Stehr


L'histoire de non pas trois, mais  de deux  petits cochons qui, pour grandir, ne mangeaient pas assez de soupe. Ils n'obéissaient pas à leur mère et prétendaient que, pour grandir, on peut aussi bien manger des frites et de hamburger. Ces deux petits cochons sont bien gras.  Le loup, guettait ces deux trop petits cochons, en se léchant les babines. Ce loup malin a décidé d'ouvrir une baraque à frites et de cacher son visage avec un masque. 

Un petit livre sympathique et amusant qui fait penser à l'album de Frédéric Stehr : Les trois petites cochonnes. 

vendredi 21 octobre 2016

Grégoire Solotareff : Moi, fifi

Un album avec très peu d'illustration , place au texte et l'histoire prend forme dans l'imaginaire de l'enfant.

C'est l'histoire d'un petit garçon de six ans et demi, se retrouve tout seul dans une forêt. Et il va faire des rencontres merveilleuses. Il rencontre l' écureuil Raphaël qui va devenir son ami, ensemble ils vont organiser une petite réception et inviter les autres animaux de la forêt : Monsieur et Madame Grenouille, Didi Souris, Emmanuel Lapin, Monsieur Hibou et Thomas le renard etc... Fifi va passer un séjour merveilleux en leur compagnie mais il faut bien retrouver les parents la civilisation.


Un très beau livre, il permet aide l'enfant à grandir. Il est sortie en livre collection Neuf à l'école des loisirs. Un album que j'aime beaucoup, j'aime le transmettre à de jeunes enfants de 7 ans sous forme de feuilleton. 

jeudi 20 octobre 2016

CONTE RUSSE : BABAYAGA


9782013910224
Babayaga


de Taï-Marc Le thanh -
Illustration de Rébecca Dautremer


Et un livre magnifique édité par Gautier Languereau, se dégradé de rouge/rose aux tons marron/ocre est de toute beauté. Le format est très grand, la mise en page est soignée, un très joli travail sur la typographie a été faite pour ce livre destinée à la jeunesse.

C'est une version du célèbre conte russe que nous présente Taï-Marc Le thanh.

En introduction l'auteur nous présente Babayaga et nous dit pourquoi elle est méchante et tout simplement parce que tout le monde se moque d'elle car elle n'a qu'une dent." l'Ogresse devint encore plus méchante" Elle ouvrit un restaurant ; " Au bambin qui rissole".

Miette la belle fille de Cacayaga, la sœur de Babayaga, est jolie comme tout doit aller chercher du fils chez l'ogresse. Miette dut partir en chemin sur les ordres de son horrible belle mère. Miette rencontre un crapaud qui la met en garde, elle doit se munir "d'un ruban, d'un pot de graisse, de deux croûtes de fromage et d'un morceau de lard."
Elle arrive chez Babayaga après avoir traversé la forêt sombre alors là le suspense arrive et il est remplit d'aventure ! Est ce que Miette se fera manger par Babayaga ??? De grandes illustration où la couleur rouge domine.
(BCD: Colombier)


Baba Yaga
Rose Celli et Anne Buguet illustrations

Cette version dans son illustration est bien russe tel que l'on l'imagine. Cette version de Baba Yaga ressemble assez de Taï-Marc Le Thanh. Les conseils ne viennent pas d'un crapaud mais d'une jolie tante la sœur de sa vraie maman et pas de la marâtre. Elle lui dit "il y a chez Baba Yaga un bouleau qui voudra te fouetter les yeux ; noue le d'un ruban. Tu verras une grosse barrière qui grince, et qui voudra se refermer toute seule ; verse-lui de l'huile sur les gonds. Enfin tu verras un chat qui voudra e crever les yeux ; donne-lui un bout de jambon." Les précieux conseils de sa jolie tante lui donne courage pour aller chez la redoutable BabaYaga.

Une fois chez elle, la pauvre petite elle tremble de tous ses membres.

Mais elle arrivera à se sauver après avoir traversé de nombreuses épreuves !

(BCD: Colombier)


Baba Yaga

Encore une autre version mais celle là est peut-être celle qui est la plus fidèle au conte traditionnel russe me semble t-il !

Un véritable coup de cœur
Adapté et illustré par Katya Arnold - Les illustrations s'inspire des images "lubok" une expression artistique de la tradition russe qui remonte au XVIIième siècle.
et traduit par Michelle Nikly

Le texte de ce livre reprend une histoire appelée " Tereshichka" ou "Tishka" qui faisait partie des contes traditionnels russes d'Afanassiev


Voilà une version remplit de magie typiquement russe à mon goût. Un homme et une femme assez âgées n'avaient toujours pas d'enfant. Ils ramassent une bûche, il la mettent dans un berceau et soudain la bûche se transforme en bébé.

C'est un beau petit garçon, il se nomme Tishka, et sa maman le met en garde de la terrible ogresse Baba Yaga qui mange les petits enfants. Tishka malgré tout se trouve dans les griffes de Baba Yaga qui l'emporte chez elle pour le manger. Et notre petit bonhomme sera malin et rusé ! Une superbe version magnifique de poésie et une présentation très russe et très originale qui sort des habitudes.

MARIE-AUDE MURAIL : Sauveur & Fils

  Saison 1
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien à Orléans. Il mesure 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme… Marie Aude Murail nous décrit le quotidien pas banal de  Sauveur. 

Sauveur est un personnage terriblement attachant et mystérieux, il est veuf et vie avec son petit garçon Lazare. 

Ce roman de Marie Aude Murail est véritablement écrit comme une série, c'est un roman que l'on ne lâche pas d'une seconde une fois commencé  !  Il 
évoque le monde d'aujourd'hui, c'est un roman terriblement moderne. Une lecture incontournable pour tous les adolescents d'aujourd'hui.  A quand la suite ???

TOMI UNGERER : Tremolo



Là c'est un album bourré d'inventions, d'imagination, de la poésie, voilà les ingrédients de ce livre. 
Un livre merveilleux !!!!
Le thème principal de ce livre est la musique comme on peut le voir sur la couverture du livre et au titre. Trémolo est un musicien un amoureux de la musique. Avec sa musique et ses notes, il va vivre une vie mouvementée.
Sublime ! Drôle !



mercredi 19 octobre 2016

Bérangére Portalier : Le sexe sans complexe


Parler du sexe n'est pas forcément évident à son enfant, c'est pas toujours simple. Pour eux non plus, discuter de ces choses-là avec papa ou maman n’est pas aisé. Ce documentaire aborde le sujet simplement en faisant le tour de la question. Les adolescents trouveront toutes les réponses dans ce formidable documentaire.
  "Comment on fait l’amour ? Ça fait mal la première fois ? Dois-je avoir honte de me masturber ? Et les préliminaires ?"
Bérangère Portalier répond à toutes les interrogations des jeunes dès quinze ans. Bérangère Portalier se positionne comme une confidente, bienveillante en mettant à l'aise son jeune lecteur. Ce documentaire n'a rien de sulfureux, encore moins de pornographique, les illustrations demeurent sobres sans tomber dans la vulgarité.

mardi 18 octobre 2016

Véronique Brindeau : J'écris des haïkus


Livre coup de cœur de douceur pour les illustrations de Sandrine Thommen

Écrire des haïkus est un jeu avec ses règles. Elles sont très simples, il n’y en a que trois, elles n’ont pas changé depuis le grand poète Bashô au XVIIe siècle. Présentation  des haïkus écrits par des poètes d’hier et des enfants d’aujourd’hui, au fil de cinq chapitres correspondant à chaque saison. Car il y a une cinquième saison pour les poètes de haïkus ! Le Nouvel An où tout recommence, où tout est neuf, où l’on redécouvre le monde comme à son début.  Écrire des haïkus demande seulement un peu d’attention à ce qui est autour de nous, avec tous nos sens.

Très agréable à lire les jeux pour écrire les haîkus sont très bien fait, bien veillant. Un livre qui fait voyager au Japon avec ses traditions, ses grands poètes . Livre apaisant, complet et instructif 

lundi 17 octobre 2016

SIGRID BAFFERT : Krol le fou

C'est une première lecture, magnifiquement illustré par Aurore Callias. 
De Sigrid Baffert, j'avais lu et beaucoup aimé son roman lu cet été : la fille qui avait deux ombres. 

Edgar est un enfant qui  aime s’asseoir sur un banc  et  regarder l’océan à travers ses jumelles. Là, au moins, il est tranquille. Un jour, un oiseau se pose près de lui et se met à lui parler. Ce n’est pas n’importe qui : c’est Krol, un fou de Bassan. Krol aussi aime le calme, et rester à l’écart de son clan. Or il a un service très important et très spécial à demander à Edgar.Sigrid Baffert aime jouer avec les mots, avec la langue et particulier le mot "fou". 
C'est une première lecture agréable, toute en finesse, poésie. C'est aussi une belle histoire d'amitié entre un fou de Bassan Krol et un petit garçon Edgar.  
 "Krol le fou" est un premier roman à mettre dans les mains de jeunes lecteurs de 8/9 ans. 
Pour ce faire une idée voir la petite vidéo réalisée par l'éditeur. 

dimanche 16 octobre 2016

TOMI UNGERER : La grosse bête de Monsieur Racine


Tomi Ungerer dédicace ce livre à Maurice Sendak

C'est l'histoire de Monsieur Racine, il vit tranquillement sa retraite.
Il s'occupe de son jardin ses poires, puis un matin. Il se trouve nez à nez avec une bête étrange (comme vous pouvez voir sur la couverture du livre) dans son jardin et puis surtout plus de poire. il va l'essayer de l'apprivoiser cet animal gourmand. Puis il va faire des recherches concernant cet animal bien étrange. Il deviendra célèbre dans toute la ville. Le lecteur est suspendu à l'histoire et un suspense est mis en place génialement par l'auteur pour se demander mais qu'est ce que ce curieux animal voyons voyons ....

TOMI UNGERER : Le géant de Zéralda


" Que faire pour qu'un géant cesse de dévorer les enfants ? Lui préparer chaque jour de délicieux repas." 


Tomi Ungerer avec  cet album, il donne une vision noire du monde. C'est l'histoire d'un ogre féroce et d'une malicieuse cuisinière. Cet ogre est particulièrement méchant, il fait peur à tout le monde. Cette dernière va savoir séduire notre ogre. 


Un livre qui joue avec les peurs de l'enfance. Mais heureusement que tout finis bien comme dans toutes belles histoires. La fin est sereine. Un livre qui plait aux enfants, aussi un classique .



samedi 15 octobre 2016

Stéphanie Laboucarie : Tous Citoyen, Tous Politique !

"Des débats : Pourquoi y a-t-il un rejet de la politique ? Un régime politique, c'est quoi ? Ça veut dire quoi s'engager et s'indigner ? …
Des portraits : les grands partis français, des hommes et femmes politiques (F. Hollande; B. Obama, Aung San Suu Kyi, Martin Luther King…)
Des témoignages : un jeune votant pour la première fois aux présidentielles, un immigré récemment naturalisé, un conseiller régional…
Des encadrés (chiffres, infos clés) pour aller plus loin dans le décodage !"

 Ce documentaire décrypte le monde politique  et citoyen à destination des adolescents.
En plus on y trouve des portraits de personnalités variées, des témoignages. "Tous citoyens Tous politiques !" est un  parfait documentaire pour s'initier aux médias et à l'information, c'est aussi une très bonne  sensibilisation à la citoyenneté. De la liberté de la presse aux partis politiques, des dessous des grandes instances mondiales au rejet de la politique, les sujets abordés sont variés. Chaque thème est efficacement illustré ou souligné par des infographies pertinentes. Un documentaire excellent très complet concernant le sujet et très agréable dans la présentation et à  la lecture. 
  

Grégoire SOLOTAREFF : Le roi crocodile



Le roi crocodile

C’est l’histoire d’un crocodile grognon, il mange tout le monde puis il devient roi
on lui présente Lila un petit éléphant. Et là, Lila devient très maligne pour ne pas être mangé. Drôle et très colorée comme histoire, le format à l'italienne aide à entrer dans un univers particulier.
Les techniques utilisées sont l'encre et l'aquarelle et Grégoire Solotareff a découvert cette technique de l'aquarelle qu'il connaissait assez mal .
Le thème du livre est sur grandir, manger pour grandir pour devenir fort. Jeux de mot : les larmes de crocodiles / un éléphant que vous allez tromper. Le rire rouge des singes extra !!!! Les singes, les oiseaux, sont les amis de Lila.Un album absolument magnifique.

(BCD: Colombier)

vendredi 14 octobre 2016

CHEN JIANG HONG : ZHONG KUI


La terreur des forces du mal
(d'après une pièce du théâtre populaire chinois)
Bïn Bïn à l'Opéra de Pékin

Encore un album magnifique sur la découverte de la culture chinoise.
Cette fois ci, il est question d'un opéra. Le théâtre chinois s'inspire beaucoup de ce qui se passe dans la vie réelle.
"Quand le rideau s'ouvre c'est sur un monde fantastique ou le Bien et le Mal s'affrontent en un combat dont l'issue n'est pas certaine."
Ce livre est splendide que ce soit l'histoire très asiatique ainsi que l'illustration en fait un petit chef d'œuvre selon moi.
Le livre se présente sous la forme d'un grand album au format carré. Et la couleur rouge est très présente dans ses livres, elle représente la couleur du bonheur. 

(BCD : Colombier)

Sophie Lamoureux : Planète Migrants

Illustration Amélie Fontaine

Un documentaire qui fait écho avec notre époque où l'on parle beaucoup des migrants.
 Ce documentaire se découpe en plusieurs parties :


  1- Être migrant aujourd'hui ?
   2-  L'histoire des migrants 


Un lexique à la fin – Un très beau et excellent documentaire sur le thème des Migrants très complet et d'actualité !
Très bel ouvrage de qualité agréable à lire et à regardé. Le texte instructif. une bonne lecture qui n'a pas été loin du coup de cœur. Ce qui m'a un gêné c'est les illustrations au rendu fade, puis la maquette du livre austère et elle manque d'invention, ou d'originalité pour les enfants à partir de 12 ans.

Voir ici sur le site de l'éditeur concernant les illustrations. 
Sophie Lamoureux est aussi l'auteur de l'immigration à petit pas (ouvrage que je ne connais pas encore)

jeudi 13 octobre 2016

BABETTE COLE : PRINCESSE FINEMOUCHE- Prince Gringalet




PRINCESSE FINEMOUCHE

La princesse Finemouche ne voulait pas se marier. Elle désirait continuer à vivre dans le château, avec la Reine-sa-Mère, ses petits chéris (monstres, crapauds, bestioles en tous genres) et toute sa liberté...
Une histoire drôle et insolente qui clame haut et fort le droit à la différence. Un détournement des contes de fée.  C'est il me semble l'album le plus connu de Babette Cole. 





Prince Gringalet 

La suite des aventures de la princesse Finemouche, alias Rupinette. Un gringalet boutonneux ferait-il le bonheur d'une riche émancipée?
Un autre détournement de conte à la sauce Babette Cole.



BABETTE COLLE : Comment on fait des bébés !- Médechien de famille

Comment on fait des bébés !

Les parents expliquent à leurs enfants, comment on fait des bébés mais leurs explications sont plein de fantaisie et d'imagination. Les enfants sont au courant et ils font la démonstration à leurs parents. 
 Comment on fait des bébés vue par Babette Cole, donc plein de fantaisie et cela n'est pas triste du tout ...






Médechien de famille

Le médechien de famille se nomme Hippocrate Cabot. Babette Cole nous raconte son histoire. Ce médechien de famille est ... extraordinaire !
Un album très sympa ! 

Virginie Dumont : ALEXANDRE ET ALEXANDRA

Illustration de Michel Boucher
épuisé hélas !

Ce livre est enfaite  un deux en un : à la fois un roman et une mini BD.
Un livre s'intitule Alexandre, il raconte son point de vue à la naissance de sa sœur. Et un autre, petit roman Alexandra qui elle a son tour comment elle perçoit l'arrivée du bébé. Au final, nous avons deux points de vue très différent l'un et l'autre.

Ces deux livres sont traités avec délicatesse et humour, la famille s'agrandit.
J'ai découvert cet OVNI dans ma BCD, je suis tombée immédiatement sous le charme de cet ouvrage.

(BCD : Jean de La Fontaine)

mercredi 12 octobre 2016

SALON DU LIVRE ET DE LA PRESSE DE MONTREUIL : la liste pour les Pépites



Salon du Livre et de la Presse Jeunesse  de Montreuil du 30 novembre au 5 décembre 2016


"Réforme des Pépites Montreuil revoit aussi ses prix littéraires, les Pépites. Une liste resserrée de trente-six titres, dévoilée lors de la conférence de presse, "tous genres confondus et exclusivement francophones"sera soumise à un jury professionnel et à un jury de lecteurs "France Télévision", partenaire du prix. Chaque jury choisira trois titres dans chaque tranche d'âge, "petit", "moyen", "grand", et une Pépite d'or, Pépite des Pépites, couronnera le livre jeunesse de l'année. Les prix seront annoncés le mercredi 30 novembre à 13 h et remis aux lauréats lors de l'inauguration." (source le livre Hebdo)

Petite enfance

  • Bientôt, Henri Meunier (Rouergue)
  • Sur la route, Céline Delabre (Esperluète)
  • La Ronde, Louise-Marie Cumont (MeMo)
  • Album

    • Broutille, Anne Herbauts, (Casterman )  

      · Buffalo Belle, Olivier Douzou, (Le Rouergue ) 

      · Le Mystère des Nigmes, Claude Ponti, (l’école des Loisirs )

      · Le Ruban, Adrien Parlange, (Albin Michel Jeunesse )  

      · Tu t’appelles qui ?, Claudine Galea, Françoise Pétrovitch, (Thierry Magnier )


    Première lecture
    • 1.2.3…Partez ! Les exploits sportifs des animaux, Pascale Hédelin et Amélie Falière (De La Martinière Jeunesse)
    • Björn, six histoires d'ours, Delphine Perret (Les Fourmis Rouges)
    • Derrière la brume, Ramona Bădescu et Amélie Jackowski (Albin Michel Jeunesse)
    • Le Facteur de l'espace, Guillaume Perreault (La Pastèque)
    • Krol le fou, Sigrid Baffert et Aurore Callias (l'école des loisirs)

    Roman 8-12

    • Les Chroniques d'Hurluberland, Olivier Ka (Rouergue)
    • Le Diable de Monsieur Wai, Jean-François Chabas (l'école des loisirs)
    • Hugo de la nuit, Bertrand Santini (Grasset Jeunesse)
    • Les Mystères de Larispem, vol.1, "Le sang n'oublie jamais", Lucie Pierrat-Pajot (Gallimard jeunesse)

    Roman ado

    • Le Fils de l'ombre et de l'oiseau, Alex Cousseau (Rouergue)
    • Jan, Claudine Desmarteau (Ed. Thierry Magnier)
    • Jungle Park"Philippe Arnaud (Sarbacane)
    • Sauveur & Fils, t.1, Marie-Aude Murail (l'école des loisirs)

    Documentaire

    • Anatomia Jack Guichard, Sarah Tavernier et Alexandre Verhille (Milan)
    • Body Art, Floriane Herrero (Palette…)
    • De la Préhistoire à Aujourd'hui: l'Histoire du Monde en 400 Pictos, Anne Jonas et Michaël Leblond (De La Martinière Jeunesse)
    • Égyptomania, Carole Saturno et Emma Giuliani (Les Grandes Personnes)
    • Tous citoyens, tous politiques, Sandra Laboucarie et Vincent Bergier (Nathan Jeunesse)
    • Sexe sans complexe, Bérangère Portalier et Frédéric Rébéna (Actes Sud junior)

    BD

    • L'Anniversaire de Kim Jong-II, Aurélien Ducoudray et Mélanie Allag (Delcourt)
    • Boca Nueva, vol. 1, Soufre, Sylvain Almeida et Youness Benchaieb (Casterman)
    • Dans la forêt sombre et mystérieuse, Winshluss (Gallimard BD)
    • Mickey's craziest adventures, Lewis Trondheim et Keramidas (Glénat)
    • Totem, Nicolas Wouters et Mikaël Ross (Sarbacane)

    Livre audio

    • La Véritable Histoire de l'Apprenti Sorcier, Jean-Pierre Kerloc'h (texte), Rémi Saillard (illustrations), Natalie Dessay (voix), Paul Dukas, Modest Moussorgski, Camille Saint-Saëns et al. (musique) (Didier Jeunesse)
    • Georgia: tous mes rêves chantent, Timothée de Fombelle (texte), Benjamin Chaud (illustrations), Cécile De France (voix), Alain Chamfort, Émily Loizeau, Albin de la Simone et al. (musique) (Gallimard Jeunesse Musique, Contraste productions)
    • Marcel le Père Noël (et le petit livreur de pizza) Merlot (texte), Les sœurs Chevalme (illustrations), Réda Kateb (voix), Cedryck Santens (musique) (LittleVillage)
    • La Petite Trouille, Édouard Manceau (texte & illustrations), Alexis HK (voix & chant) (Benjamins media)

    TOMI UNGERER : Flix

    C'est l'histoire d'un couple de chats, Monsieur Théo et sa femme Alice qui donne naissance à un chien nommé Flix. Alors là c'est pas banal !!!! Des chats qui donne la vie à un chien. Donc l'auteur et le merveilleux illustrateur Tomi Ungerer après nous avoir raconté les mésaventures d'Otto. Dans cet album, il décide de nous rapporter la vie de Flix.

    Il mène une existence tranquille et heureuse avec ses parents chats. Mais la vie avec ses petits camarades chats n'est pas toujours rose. Heureusement en classe, il est un très bon élève. Il joue de la musique, violoniste dans l'orchestre symphonique de Clébardville. Un jour, il réussit un exploit et le voilà qui sauve un chat. Flix ainsi devient l'ami des chats. Il sauve une pauvre chienne Mirzah et elle deviendra son épouse. Elle sera enceinte et donnera vie à un charmant bébé ... qui sera .... à vous de découvrir.

    Grégoire Solotareff : Le jour où Macha a voulu manger les lutins

    Avec ce livre on retrouve l'univers des livres de Nadja et le goût qu'elle porte au fantastique avec Chien Bleu et Chanson d'amour.

    Dans une forêt habite des lutins, et une gentille sorcière Macha par une journée pluvieuse lit Hänsel et Gretel. Cela lui donne une idée, pour être une vrais sorcière et devenir méchante. Les petits lutins tous innocent ne comprennent rien. Ils découvrent une immense maisons en gâteau : Miam, Miam Miam !!!! Mais c'est une ruse de la sorcière pour enfermer les lutins et ...J'aime beaucoup l'univers que ce dégage de ce livre, à la fois fantastique mystérieux adorable.

    mardi 11 octobre 2016

    TOMI UNGERER : Jean de la Lune


    Traduction d'A. Chagot titre original "Moon Man"

    Et, le titre en anglais est juste c'est l'histoire d'un homme qui est dans la lune. Il peut tout voir ce qui ce passe dans le ciel la nuit. Puis un jour patatra ...Il descend du ciel et il se retrouve sur terre. Le malheureux, il se retrouve en prison. Mais madame la lune est son amie et elle le libère.
    Jean se promène parmi les fleurs, il s'invite à un bal masqué, puis il doit s'enfuir, avec beaucoup de chance il rencontre un professeur qui va l'aider à retourner dans l'espace.
    C'est un album, celui là doux, plein de poésie.
    Ce petit Jean de la lune me fait penser à une bulle de savon. Un album remplit de douceur, de tolérance.

    Comme toujours chez lui, peut de mots de belles pages colorés un plaisir pour les yeux.

    OLGA LECAYE : La Petite Souris - Didi Bonbon



    La Petite Souris

    Un petit chef d'œuvre de littérature jeunesse ! Trognon ! Chou ! adorable !
    Déjà quand on ouvre l'album on tome sur une ribambelle de petit lapin qui sont dans leur lit. Les lapins comme les enfants perdent leurs dents de lait.
    Donc Olga Lecaye a travers ce magnifique album nous parle de la petite souris qui se nomme Didi Bonbon. Cette petite souris est une perle. Mais un horrible rat va donner bien des misères à notre petite Didi Bonbon. Mais notre petite souris est futé, maligne ... et tout et tout...
    Une très jolie histoire de quenotte ! Une petite merveille ! j'adore, j'aime et je craque complètement je trouve son univers trop mignon.
    Et Didi Bonbon sera le surnom de sa petit fille Angélique . Après la mort de sa grand-mère elle écrira un texte pour un ouvrage posthume hommage à sa grand-mère : Maudites Lunettes (album que je ne connais pas) avec des illustrations retrouvées dans un grenier signées d'Olga Lecaye.



    Didi Bonbon


    Et là c'est un album doux et bon comme un bonbon (le texte un régal et que dire des illustrations adorables comme tout), il est signé par une grande dame, la maman de Grégoire tout simplement, Olga Lecaye. C'est l'histoire d'une petit souris qui se nomme Didi Bonbon.
    " Didi" sans aucune raison particulière, "Bonbon" parce qu'elle savait faire elle même d'excellents bonbons"
    Cette petite souris coquine décide d'aller se promener avant de se coucher, elle prend de gros risque mais bon !
    Le soleil se couche lui, il commence à faire noir, et elle perd un chausson rouge de souris c'est à dire minuscule. Soudain, elle se trouve face à face avec un ogre. Mais notre brave et courageuse Didi Bonbon a plus un tour dans son sac et elle s'en sortira à merveille.





    Nathalie Lescaille Moulènes : la maison à travers les âges

    Illustration  : Sébastien Plassard

    Comment s’abritaient les familles de chasseurs-cueilleurs au Paléolithique ? Quels matériaux de construction utilisaient les agriculteurs gaulois ? Pourquoi les maisons des artisans, au Moyen Âge, avaient-elles des étages plus grands que leur échoppe ?
    Précision sur l'époque son nombreuses

    Un magnifique livre à rabats pour explorer l’extérieur et l’intérieur de chaque maison, ainsi que les activités quotidiennes de ses habitants !

    En bref, de très belles illustrations pour cet album documentaire à rabats. Très intéressant, il nous permet de voir l’évolution des habitations et modes de vie, des équipements, de l’environnement, etc.

    Une réussite selon moi,j' aime beaucoup, ludique , grand format , les pages qui se déplient , c'est véritablement un très beau documentaire pour les 9-12 ans. 

    lundi 10 octobre 2016

    Deux livres audio : La maison douce - Babik l'enfant du voyage

    La maison douce

    De Béatrice Fontanel - Illustration Mansot
    Mis en musique par Alain Schneider - raconté par Aurore Clément


    Manole, un petit gitan, joue de l'accordéon dans la rue, il mendie. Il est orphelin, il vit avec ses cousins et ses oncles dans des conditions précaires. Un jour, il rencontre une dame qui lui offre un bel album. Manole ne sait pas lire, mais cet album le ravie.  En grandissant, il devient un pickpocket . Un policier le surprend, il se retrouve au commissariat. Il sera placé dans un foyer, cela ne lui convient pas alors on le placera chez quelqu'un  et c'est Marie-Louise.
    Un très joli conte moderne dans les tonalité rouge. 

    (BCD: Saint Germain)

    Babik l'enfant du voyage 

    Anne Montange
    Illustrations d'Élise Mansot sont magnifique elles me font penser à l'univers de Marc Chagall. 

    Un conte pour découvrir la guitare manouche musique de Django Reinhardt entre autre. Django Reinhardt (1910-1953) est un Manouche issu d'une immense famille de musiciens ambulants venue d'Europe Centrale. Les Manouches sont une branche du peuple tzigane, dispersés entre Allemagne, la Belgique et la France. Django, l'enfant prodige il regarde jouer les vieux Manouches et écoute du jazz venu des États-Unis, voilà c'est comme cela qu'est né l"e jazz manouche".
    Mariette habite aux portes de la ville, elle voit arriver des roulottes. Depuis ce jour Mariette fait connaissance des gens du voyage.  Elle va se promener du côté du terrain vague et elle fait connaissance de Babik. Il est sous le charme de la jeune fille et comme cela ils deviennent amis. Malgré les mises en garde de leurs parents respectifs. Un jour, les tziganes lèvent le camp au grand désespoir de Mariette et de Babik ...
     Mais l'espoir  vit  dans leur cœurs ! C'est un merveilleux livre-CD pour s'ouvrir à une autre culture. 
    ( BCD : Jean de La Fontaine)